Les questions sur le miscanthus sont nombreuses. Les réponses qui y sont données, sur Internet ou ailleurs, sont parfois incomplètes. Pour mieux vous informer, l‘équipe NovaBiom répond aux questions les plus fréquentes. N’hésitez pas à enrichir cette FAQ en nous posant vos questions.

Agronomie

Une fois planté, le miscanthus risque-t-il de s’étendre de manière incontrôlée, comme le bambou par exemple ?

Non. Le miscanthus giganteus utilisé pour la production de biomasse est un hybride naturel stérile, et son système racinaire n’est pas traçant. Il produira une galette ronde d’un diamètre maximum de 1 m. Le miscanthus ne fait pas partie de la famille des bambous.

Le miscanthus semble être une plante vigoureuse. Est-il vraiment nécessaire de le désherber ?

Le miscanthus est sensible à la concurrence des adventices la première année. Une mauvaise gestion du désherbage dans les mois suivant son implantation pénalise la levée et les premières récoltes. En revanche, une fois implanté, il est suffisamment vigoureux et ne craint plus la concurrence des adventices, grâce notamment au mulch résultant de la chute des feuilles.

Le miscanthus ne risque-t-il pas d’appauvrir ma parcelle à force de l’exportation répété des récoltes ?

Les exportations de minéraux sont très faibles car les récoltes se passent en fin d’hiver après la sénescence. En effet, la sève chargée en éléments nutritifs est restituée au rhizome pendant la sénescence, et le rhizomes sert de « stockage » pendant l’hiver. Par ailleurs le miscanthus contribue à enrichir le sol de matière organique, par le développement des radicelles et  la décomposition des feuilles. Plusieurs tonnes par ha de biomasse sont ainsi restituées chaque année (chaumes, feuilles).

Le gibier peut-il causer des dégâts sur une parcelle de miscanthus ?

La première année, seules des populations de lapins peuvent causer des dégâts : près de voies ferrées ou de friches par exemple. Une clôture électrique est alors indispensable. Une fois la parcelle implantée, le miscanthus pousse vite et les lapins n’ont plus le temps de couper les jeunes pousses et d’affaiblir la jeune plante. Le gros gibier peut, lui, trouver refuge dans les cultures de miscanthus sans y causer de dégâts. Les rhizomes de sont pas appétants pour les sangliers.

Est-il problématique de remettre en culture une parcelle, après 15 ou 20 ans de miscanthus ?

Non. Un passage d’outils à disques ou d’une fraise au printemps, permettant la mise à la surface des rhizomes et provoquant leur desséchement, suivi de faux semis en été permettent d’affaiblir fortement le miscanthus. Dans la foulée, l’implantation d’une culture d’automne après un labour est préconisée : colza, céréales, ... En agriculture conventionnelle, les applications habituelles d’herbicides anti-graminées accélèrent la destruction des repousses. A noter qu’après 15 ou 20 ans la culture de miscanthus reste productive.

end faq

Utilisations du miscanthus

Le miscanthus  brûle-t-il dans les chaudières à bois ?

Le miscanthus est une biomasse récoltée à moins de 17% d’humidité. Elle constitue un excellent combustible. Sa combustion est techniquement moins  contraignante que la paille de blé mais plus difficiles que celle du bois : c’est pourquoi le miscanthus est le plus souvent utilisé soit en co-combustion avec du bois (plusieurs chaudiéristes possibles, nous consulter), soit en combustion à 100% dans des modèles de chaudières adaptés (nous consulter).

 

Qu’en est-il de la combustion du miscanthus dans les chaudières et les poêles  domestiques ?

Seuls certains modèles de chaudières ou de poêles domestiques permettent une combustion satisfaisante du miscanthus, en copeaux ou en granulés. Consultez-nous pour en savoir plus, nous disposons d’évaluations fondées sur les retours d’expériences.

 

Qui peut racheter mes récoltes  de miscanthus ?

Le miscanthus est le plus souvent valorisé localement dans un rayon de 40 km autour des parcelles plantées. Contactez Novabiom pour savoir s’il existe des propositions de rachat sur votre secteur.
Nous pouvons également vous aidez à trouver des marchés en direct pour votre production.

 

NovaBiom est-elle une société dont l’offre est intégrée ?

Non, l’offre de NovaBiom n’est pas intégrée. De nombreux clients font appel à nous pour la fourniture de rhizomes et/ou la mise en place des cultures, valorisant eux-mêmes le produit de leurs récoltes.

end faq

Informations supplémentaires